Les « créations » artistiques de l’Intelligence Artificielle

Publié par Clara Dossant, le 8 avril 2020   150

Xl glitch 2463373 1920

L’art comme manière d’exprimer, de manifester de l’esthétique et qui résulte d’un état particulier de sensibilité est fortement lié à l’action humaine. Cependant, à travers cet article, nous allons observer comment l’intelligence artificielle s’immisce dans la musique, l’art ou encore l’écriture de fiction ou scénarios. Comme nous l’avons vu précédemment, l’intelligence artificielle intègre des données, qu’elle analyse et, par ses différents paramètres de programmation, produit des résultats qui répondront à la demande de son programmeur, utilisateur ou encore aux besoins du consommateur. Toutefois, comment une machine peut-elle développer une sensibilité et imaginer ? Comment peut-elle créer et réaliser des œuvres originales ? Face à ces questions, nous essayerons de comprendre les techniques qu’elle utilise et de savoir si nous pouvons réellement utiliser le terme de « création » ou plutôt ceux de « reproduction » et « production programmée ».

 

Pour introduire notre sujet nous pouvons vous présenter le cas du collectif NoArtist qui rassemble cinq ingénieurs passionnés d’art et ayant la volonté de créer des œuvres d’art à partir d’algorithmes d’intelligence artificielle. Celle-ci sera donc capable de générer des créations artistiques originales à partir de données et en s’inspirant de nombreuses œuvres existantes. https://www.noartist.io/

La vidéo, ci-dessous, est une présentation effectuée par un des membres de ce collectif, Benoit Audigier, qui présente ce projet et évoque la question de la sensibilisation à l’intelligence artificielle à travers l’art. 

Dans le cas de l’algorithme DeepArt, un utilisateur soumet une photo, de son choix, au logiciel et lui demande une création dans un style artistique particulier (exemple : avec un filtre Pop Art pour le style de peinture ou avec un filtre Van Gogh pour l’imitation du style d’un artiste). En utilisant le deep learning, l’ordinateur va mettre en place une série de calculs qui analysent la photo donnée et les œuvres du style demandé. En extrayant des éléments caractéristiques et principaux, présents dans de nombreuses toiles, l’ordinateur va pouvoir créer une « œuvre d’art » à partir de la photo. Après 10 minutes de calcul, la toile est prête et donne une création totalement originale ! Pour mieux comprendre le fonctionnement de cet algorithme, vous pouvez observer, si vous le souhaitez, les exemples de créations effectués par l’I.A.

https://actu.epfl.ch/news/deepart-l-ordinateur-qui-peint-votre-portrait/

 

Nous pouvons observer, de la même manière que dans l’article précédent, un algorithme qui agit dans le milieu artistique mais ici, plus spécialement dans l’univers musical. Des musicologues et des informaticiens se sont associés pour tenter de compléter et de prolonger la 10° symphonie de Beethoven. L’algorithme fonctionne de telle façon qu’il analyse toutes les compositions de cet auteur et calcule des solutions possibles pour poursuivre son œuvre. Cependant, cette pratique interroge et fait émerger le fait que l’œuvre ne sera jamais achevée mais imitée voire totalement dénaturée pour certains spécialistes. Cela expose aussi les limites de l’I.A dans le domaine artistique, son manque de sensibilité, d’émotions et de ressentiments face au monde et aux éléments. Ce sont là, des pratiques que seul l’être humain peut développer et exprimer.

http://safir.monsitemedia.fr/social_content/post/4379679?source=twitter


Ce site permet de générer des paroles à utiliser dans le cadre d’une composition d’un morceau de musique. L’utilisateur doit entrer différentes données pour la création des paroles, tout d’abord il faut choisir le sujet de la chanson, ensuite le genre des paroles et l’humeur lyrique du morceau grâce aux différentes options proposées par le site. En quelques secondes, l’I.A génère des paroles grâce aux paramètres définis, si l’utilisateur n’est pas satisfait de cette création, il peut choisir de modifier les paroles en gardant le même style ou de complètement recommencer la procédure. Les paroles peuvent être téléchargées et stockées dans les fichiers de l’utilisateur pour qu’il puisse les réutiliser à nouveau. Vous pouvez, à votre tour, tester et utiliser ce site ! https://theselyricsdonotexist.com/

 

Cet article présente le fonctionnement du système d’écriture du jeu AI Dungeon 2, qui est un jeu d’aventure de texte open-source. Il utilise un modèle de prédiction de texte GPT-2. C’est un système d’intelligence créé par OpenAI. Le mode d’écriture de l’I.A s’inspire du thème « Le livre dont vous êtes le héros » et des univers et de la narration tirés du même genre. L’I.A créer en lisant, collectant de nombreuses histoires, à partir de ces éléments et des demandes qui lui sont formulées, elle va créer un nouveau texte, une nouvelle histoire. Lorsque le joueur débute une partie de jeu, il peut choisir entre trois genres pour son histoire (fantaisie, apocalyptique ou mystère) ou d’une option personnalisée pour saisir son propre univers. Après avoir intégré, ces différents paramétrages, l’I.A s’adapte au joueur et répond en conséquence à ses commandes de texte, tel que le ferait un chatbot. Elle communique avec le joueur et lui créer du nouveau contenu en réaction à ce qu’il a exprimé. Cependant, l’I.A possède aussi des limites, surtout de cohérence (perdre le fil de l’histoire, se contredire, …). 

http://www.fiction-interactive.fr/quand-lia-invente-une-fi-ai-dungeon-2/


L’application Charisma reprend le même fonctionnement que le jeu AI Dungeon 2. L’intelligence artificielle transforme le roman graphique en expérience interactive, en créant des personnages réalistes et en s’adaptant aux commandes envoyées par l’utilisateur dans le système d’entrée. L’utilisateur, par ses choix et ses décisions, à un réel impact sur la narration. C’est une expérience nouvelle, pour l’usager, qui mêle à la fois l’écriture, la lecture, l’utilisation du numérique et l’échange avec l’I.A. De cette façon, l’imagination n’a plus de limite et n’importe quelle histoire peut être inventée. https://charisma.ai/