Traduire automatiquement, est-ce vraiment possible ?

Publié par Jeremie Conan, le 1 avril 2020   180

 Un film récemment sorti au cinéma, Les Traducteurs, rappelle la rigueur exigée dans la traduction littéraire, une profession peu connue. Ceci dit, une proportion conséquente de personnes nécessitant des traductions préfèrent recourir à des services web gratuits tels que Google Translate. L'impact de leurs usages sur les devoirs scolaires peut être attesté par nombre d'enseignants en langues étrangères.

Néanmoins, et malgré leur sophistication croissante à travers les années, il demeure souvent difficile de ne pas les considérer comme de simples lexiques multilingues régulièrement mis à jour.

 C'est le cas de MyMemory, une création de Translated Labs, qui puise dans un répertoire de traductions officielles issues de textes de l'ONU et de l'Union Européenne. A sa création en 2006 Google Translate se basait sur la même méthode et ce même corpus de références. Dix ans après, cependant, Google se tourna vers la méthode dite du Neural Machine Translation (ou NMT), aussi employée par DeepL, aujourd'hui plus réputé que Google. Cette technique incorpore la captation de grands nombres de données, le deep learning, et l'analyse du sens et du contexte des traductions de phrases de référence avant leur utilisation, c'est-à-dire la sémantique. Ces articles éclairent quelque peu toutes ces notions :

https://weekend.lesechos.fr/business-story/innovation/0600802801462-la-traduction-automatique-fait-des-pas-de-geant-2248830.php

https://www.journaldunet.com/solutions/reseau-social-d-entreprise/1210722-ia-multilingue-et-reseaux-de-neurones-artificiels-les-nouveaux-graal-des-gafa/

 Un autre filon commercial est, quant à lui, plutôt lié au tourisme mondial. C'est celui de la traduction vocale instantanée. Ici encore la technologie progresse dans la mesure où les programmes les plus récents emploient des « spectogrammes », c'est-à-dire des représentations des sons, et ne fait donc plus la synthèse vocale d'une retranscription écrite du contenu oral de départ : https://www.futura-sciences.com/tech/actualites/intelligence-artificielle-translatotron-google-traduira-gardant-votre-voix-76113/

 Enfin, qu'en est-il de l'avenir des traducteurs professionnels ? Les articles accessibles ci-dessous interrogent certaines des craintes évidentes sur les possibles pertes d'emplois dans le domaine.

https://korii.slate.fr/tech/traducteurs-traductrices-menace-intelligence-artificielle

https://theconversation.com/les-traducteurs-doivent-ils-redouter-la-concurrence-de-lintelligence-artificielle-112098