Eurêka : que d'émotions !

Publié par astu 'sciences, le 3 novembre 2022   120

Véritables métiers-passions, les carrières scientifiques peuvent malgré tout être assimilées à des métiers austères. Profitons des 30 ans de la Fête de la Science pour découvrir si le travail des scientifiques est vraiment dénué d’émotion !

Ensemble, explorons le thème de la Fête de la Science 2021 : « L’émotion de la découverte ».

La série « Eurêka : que d’émotions ! » vous est proposée par astu'sciences, le centre INRAE Clermont-Auvergne, l’Institut Génétique Reproduction et Développement GrED, en partenariat avec Le Connecteur.

Allons à la rencontre d'hommes et de femmes qui construisent la science pour comprendre, enfin, le panel d'émotions que ressent un·e scientifique au fil de sa carrière et de ses découvertes.

Eurêka : que d'émotions ! - LA SATISFACTION #FDS2021

Guillaume Mougeot, doctorant en Analyse d’image biomédicale grâce au deep learning à l’Institut Génétique Reproduction et Développement (GReD) et à l'Institut Pascal, nous parle de la satisfaction qu’il a ressenti à mener son projet recherche et à percevoir l’utilité de son travail pour ses confrères.

Eurêka : que d'émotions ! - L'ENTHOUSIASME

Ludivine Paris, post-doctorante au CityLab de Vichy Communauté Université Clermont Auvergne, nous raconte comment l'enthousiasme qu'elle ressent à sensibiliser les citoyens à l'activité physique la pousse à mener son projet de recherche.

Eurêka : que d'émotions ! - LA FRUSTRATION

Etienne Lefai, Directeur de recherche à l'Unité de Nutrition Humaine du centre INRAE Clermont-Auvergne-Rhône-Alpes, nous explique pourquoi la frustration est omniprésente dans la vie d'un chercheur et en quoi elle peut aussi être un moteur.

Eurêka : que d'émotions ! - L'EMERVEILLEMENT

Nathalie Vidal, Responsable du département Histoire des Sciences et Techniques au Muséum Henri Lecoq - Clermont Métropole, nous raconte l'émerveillement qu'elle ressent pour l'histoire du ballon de Pasteur, une expérience réalisée à Clermont-Fer