Un succès pour les Rencontres Montagnes et Sciences

Publié par astu 'sciences, le 12 février 2018   180

Xl dsc 0007

Événement unique en France, les Rencontres Montagnes & Sciences invitent le grand public et les scolaires à découvrir des films originaux d’exploration scientifique en milieu montagnard et extrême. La 4ème édition a été un franc succès avec 8000 spectateurs dont 5000 scolaires, réunis dans 6 villes de la Région Auvergne – Rhône-Alpes : Grenoble, Bourg d’Oisans, Valence, Villard-de-Lans, Clermont-Ferrand et Lyon. 

Initialement créé en 2014 à Grenoble, cet événement libre et gratuit est désormais organisé par l’association éponyme et un collectif réunissant universités et centres de recherche, organisations de médiation scientifique, collectivités et autres structures en lien avec la montagne. A Clermont-Ferrand c’est l’association astu’sciences qui coordonne l’organisation du festival.

Les 12 et 13 janvier le festival voyait sa 2ème édition à Clermont-Ferrand.

3 séances de projections de films d'aventures scientifiques en montagne ont permis aux scolaires et au grand public de découvrir 7 films et d'interagir avec 6 intervenants (scientifiques et/ou réalisateurs) qui avaient spécialement fait le déplacement. 

Le CHU de Clermont-Ferrand a également proposé une démonstration sur scène autour de l'hypoxie sans oublier la pygargue à queue blanche qui a survolé le public au moment de la projection du film "La voix des aigles".

  

Plus de 800 spectateurs ont pu profité de ce bel événement autour des sciences et de la montagne. 

Pour compléter et enrichir les séances de projections, le collectif d’organisation local* a souhaité proposer des activités annexes pour les scolaires et également pour le grand public. 

Pour les scolaires, des stands d’animations ont été proposés dans la salle Vialatte de la Maison de la culture le 12 janvier sur 3 créneaux. Se sont investis le Club Atourisk du collège Albert Camus autour des risques en montagne, le Museum Henri Lecoq pour présenter l’Histoire de l’Observatoire de météorologie au sommet du Puy de Dôme, le Groupe de spéléologie auvergnat qui a expliqué la collaboration menée avec des scientifiques au Creux de Soucy et le laboratoire Magmas et Volcans et l’UMR Territoire pour présenter la nouvelle carte volcanologique de la Chaîne des Puys. 

Au total ce sont plus de 150 primaires qui ont bénéficié de ces temps de médiation scientifique. 

Pour les plus grands (4ème, 3ème et lycéens), deux laboratoires de recherche sur le campus des Cézeaux ont ouvert leurs portes le 12 janvier sur trois créneaux (10h, 13h30, 15h). 

Ainsi, plus de 100 jeunes ont pu visiter le Laboratoire Magmas et Volcans et le Laboratoire de Physique Météorologique. 

Pour le grand public, et plus précisément les étudiants, l’exposition « Prenons de la hauteur avec les scientifiques auvergnats » réalisée l’année dernière dans le cadre de ces mêmes rencontres, a été présentée sur le Campus des Cézeaux. 

Deux randonnées scientifiques ont également été planifiées le samedi 13 janvier. L’une autour du pastoralisme et la gestion environnementale de la chaîne des puys, encadrée par un agent du Parc régional des Volcans d’Auvergne et une bergère travaillant pour le Lycée agricole de Rochefort-Montagne. L’autre randonnée s’est intéressée à la volcanologie et était accompagnée par une volcanologue également guide de moyenne montagne et le Club Alpin Français de Clermont-Ferrand. Une trentaine de personnes de tous âges ont ainsi pu profiter de ces balades. 

Ces rencontres n'auraient pas pu voir le jour sans le soutien de ses nombreux partenaires dont la fondation Petzl, la fondation Terres d'initiatives solidaires, la fondation EDF, le Fodacim, l'OSUG, la FFCAM, l'Institut des Risques Majeurs, Millet, Katadyn Group et localement la Région Auvergne Rhône-Alpes, Clermont Auvergne Métropole, la ville de Clermont-Ferrand et le club Atlas Aventure.

* composé de  l’Université Clermont Auvergne, le Laboratoire Magmas et Volcans, l’Observatoire de Physique du Globe de Clermont-Fd, le labex Clervolc, Créations Volcans, le CNRS, le Club Alpin Français de Clermont et une doctorante de l’INRA.