Jean-Philippe Lachaux (équipe Eduwell du CRNL) : chercheur de l’attention

Publié par Michel Naranjo, le 20 octobre 2020   1.2k

Le supplément du Monde Sciences et Médecine publie un portrait de ce neuroscientifique dont voici quelques extraits:

- A propos de la diabolisation des géants du numérique:

« En voulant capter notre attention et gagner beaucoup d’argent avec, ils nous ont aussi fourni des outils formidables. Ces outils, utilisons-les! mais sans leur donner notre attention comme ils l’attendent. C’est réalisable, surtout avec une éducation qui commence jeune .

-  Au Centre de recherche en neurosciences de Lyon (CRNL), où il codirige l’équipe Eduwell, JeanPhilippe Lachaux a mis au point un test simple qui, en quelques minutes, permet d’évaluer le maintien de l’attention dans la durée, en faisant défiler des lettres sur un écran:

« Le principe est de mesurer le temps de réaction pour une tâche répétitive. Un cerveau bien concentré met en œuvre à chaque instant les processus cognitifs qui sont utiles à cette tâche, et seulement ceux-là. S’il commence à engager d’autres processus qui n’ont rien à voir, il se déconcentre et le temps de réaction augmente, il y a décrochage attentionnel.

 En effectuant le test chez 7 000 personnes, le neuroscientifique a observé que la stabilité de l’attention augmente avec l’âge jusqu’à 25 ans, avant de redescendre un peu.

"Surtout relève-t-il les scores se répartissent selon une courbe en cloche, ce qui signifie qu’il n’y a pas d’un côté une population normale, et de l’autre des sujets avec troubles de l’attention, c’est un continuum". 

Sa conclusion ?

« Il faut s’occuper de tout le monde. »

Partage de connaissances: 

 Jean-Philippe Lachaux s’emploie, aussi à garder une vision globale, unifiée, de son sujet. En parallèle à ses activités de laboratoire, il se démène tous azimuts pour ce qui lui paraît aussi important : la recherche appliquée, et l’éducation. Dans les écoles tout d’abord, avec ATOLE (pour ATtentif à l’écOLE), un programme qu’il développe depuis 2014 avec des enseignants. Par des conférences également, auprès du grand public et en entreprise, où il invite les manageurs à respecter et soigner l’attention de leurs collaborateurs. Là aussi, il y a de quoi faire!


 Après une BD bien connue: 

On peut aussi lire son dernier livre "La Magie de la concentration (Odile Jacob)".