2ème journée d’émulation pour le groupe d’innovation pédagogique BASILE

Publié par Hélène Brignon, le 12 mars 2021   100

Xl img 9076

Après une journée de découverte de l’outil, l’heure est à la prise en main et l’autonomie.

Toute la matinée est consacrée au montage et démontage du dispositif. On prend le temps de rajouter des gommettes pour ne pas oublier des calages.






Plusieurs essais sont faits à partir du programme. Le temps de découvrir de nombreuses options et l’affaire roule.

Des petites techniques naissent pour illustrer des phénomènes géologiques précis, des fiches mémos sont rédigées pour ne pas oublier les raccourcis clavier.

Des idées de matériel pour enrichir les explications sont suggérés : petites maisons, roches ou encore associer les éléments de la malle paysage du parc des volcans.

L’usage du sable limite aussi quelques explications, un essai sera fait avec du sable cinétique.

 

Parallèlement, chacun pense à l’animation sur le bout de territoire qu’il a choisi.

Les interventions tests se feront par binôme ou trinôme en classe afin de se sentir plus à l’aise.  

Ainsi, Alexandre, Loïc et Claire s’attèlent au secteur du lac Pavin  et du Puy Montchal ainsi qu’à celui de la Banne d’Ordanche.

 

Kevin, Didier et Jean-Charles réfléchissent à la compréhension de la combinaison du Puy des Gouttes et du Puy Chopine.  

Julien, Aurélien et Rachel se penchent sur la reconstitution de l’histoire du massif du Cantal.

Quant à Fabien et Adrien, leurs cerveaux s’orienteront sur la coulée des puys de la Vache et de Lassolas et son implication dans la formation des lacs d’Aydat et de La Cassière.

 

Encore un peu d’entraînement chacun de son côté et les animateurs pourront aller tester les animations imaginées auprès de classes du CP à la 5ème.  

La suite dans le prochain épisode…