GAMAE : la plateforme de jeux sérieux

Publié par Echosciences Auvergne, le 28 novembre 2022   290

Développée par les chercheurs de l'INRAE, GAMAE est une plateforme de jeux dits sérieux. Ce sont des jeux de stratégie et de réflexion pour réfléchir sur des enjeux agricoles, environnementaux et alimentaires. Les chercheurs de l'INRAE, l'UCA, VetAgro Sup ou encore AgroParis Tech essayent d'atteindre des modèles les plus pertinents possible afin de développer des réflexions sur des problématiques spécifiques. Cet outil de médiation peut être sous forme de jeux vidéo, de jeux de plateau ou bien un jeu de cartes.

Ces jeux s'adressent aux écoles, agriculteurs, associations, collectivités, le but étant d'amener au dialogue et à la conception de solutions collectives adaptées. Les participants ne jouent pas leur propre rôle pour que les contraintes et les moyens d'action de chaque joueur soient mis en lumière, cela permet de mieux structurer les actions en réponse au problème.

Ensuite, les parties étant filmées, vient l'analyse des sessions de jeu, le comportement des joueurs et le champ lexical utilisé sont notamment regardés. L'analyse prend beaucoup de temps, c'est pourquoi l'outil Gameplay a été crée. Il permet d'analyser les interactions entre les joueurs mais aussi les interactions avec le jeux.

"Le jeu n’est pas une fin en soi, il n’a pas vocation à être utilisé comme une solution pour tout. Il s’agit d’enrichir la boîte à outils des acteurs pour les actions de concertation" explique François Johany, ingénieur d’études à l’UMR territoires.

Il est important que la recherche se saisisse de ce média (le jeu sérieux) car il peut avoir un impact sur les différents acteurs de notre société. Aujourd'hui le jeu vidéo est le 1er média culturel au monde. Il y a beaucoup de jeux sur l'agriculture comme Farming simulator, qui recense 28 millions de joueurs, permettant de véhiculer des visions sur l'agriculture. Roots of tomorrow est un jeu développé par les chercheurs INRAE qui traite de l'agroécologie avec les dimensions de durabilité sociale et économique.

Une ludothèque regroupant 118 jeux ouvrira courant décembre, ainsi qu'un espace physique sur le campus de Cézaux. Un ensemble de ressources est aussi disponible pour accompagner, tester, évaluer, valoriser, enseigner ou bien former sur les jeux. Un atelier au campus de Cézaux, type fablab, permet de penser et concevoir les prototypes de jeux, avec notamment un plateau numérique pour expérimenter et évaluer les jeux.