La programmation de mon potager, simple et facile !

Publié par Ouissem Moussi, le 30 mai 2022   240

Utiliser des capteurs, des actionneurs et un microcontrôleur programme pour automatiser la surveillance de mon potager

Equipé de plusieurs capteurs placés dans l’environnement direct des plantes traditionnelles en pot (+ terreau), un microcontrôleur programmable sera capable de gérer l’arrosage et l’éclairage de la plante pour une meilleure croissance et surtout permettre un arrosage automatique des plantes en pots.

Surveiller l'humidité de terre pour un arrosage plus précis et plus économe en eau

Le capteur d'humidité de terre de type Capacitif est un capteur qui va permettre de relever une information fiable et précise afin que le système automatisé déclenche un arrosage "ciblé" au niveau de racines de la plante.

L'arrosage se fera en plusieurs apports de courte durée et de type "gouttes à gouttes" ...permettant ainsi à la "terre" d'absorber l'eau progressivement en évitant les "pertes" de l'excédant d'eau qui pourrait s'écouler trop rapidement vers le fond du pot et être ainsi perdu...

Précision et non-gaspillage sont les objectifs auxquels nous avons été attentif dans le réglage de ce système automatisé.

Des capteurs mieux adaptés à leur environnement

Le capteur d'Humidité de Terre de type Capacitif, en plus de la précision de ses mesures, présente l'avantage de mieux résister à la détérioration du capteur dans le temps. En effet, les pistes conductrice du capteur qui sera plantée dans la terre est recouverte d'une résine qui va protéger cette partie de l'oxydation liée à l'environnement humide dans lequel il sera placé. Ce capteur ainsi protéger sera plus durable et remplira mieux ses fonctions

Un capteur de température/humidité extérieur capable de résister jusqu'à -40°C c'est la garantie de pouvoir sortir nos plantes dans la mini-serre extérieur tout en gardant une surveillance sur la température qui parfois peut vite descendre en fin d'hiver...début du printemps....alors que les semis sont encore fragiles...

Pour l'année prochaine, nous prévoyons de tester un dispositif de chauffage "anti-gel" de la mini-serre afin de garantir plus de sécurité pour les plantes durant les fraîches nuits à l'intersaison

Vidéo du système automatisé